top of page
Rechercher

Renouveau et Rites Li Chun立春 : Le Printemps Éclatant!

Le début du printemps, également appelé Lìchūn (立春) en chinois, marque le premier terme solaire de l'année, débutant le 4 février et se clôturant le 18 février. Il s'agit du premier parmi les vingt-quatre termes solaires, symbolisant le commencement de la saison printanière.


#1 :  La Signification du Li Chun (立春) 

 Le terme "立春" se traduit littéralement par "le début du printemps". Il indique le moment précis où le soleil atteint une longitude de 315 degrés sur l'écliptique, ce qui correspond généralement au 3 ou 4 février du calendrier grégorien. Cependant, la date exacte peut varier d'une année à l'autre en raison des différences entre les calendriers lunaire et solaire.

Le début du printemps revêt une grande importance culturelle en Chine. Il est considéré comme le point de départ de l'année agricole et marque le renouveau de la nature après l'hiver. Selon la tradition chinoise, le début du printemps est le moment où le Yin et le Yang commencent à s'équilibrer, les journées s'allongent et les températures commencent à augmenter. C'est également une période où de nombreux festivals et célébrations ont lieu, tels que le Festival des lanternes et le Festival Qingming.

 C'est un moment où la nature s'éveille, les fleurs commencent à bourgeonner. La signification profonde de cette célébration réside dans l'idée de renouvellement, de prospérité, et d'harmonie avec la nature.


enfant avec un cerf volant symbolisant le renouveau du  printemps

#2: La procession de l'empereur 

Depuis les temps anciens, le début du printemps est une fête majeure.

Au début du printemps, l'empereur conduisait personnellement les trois princes, les neuf fonctionnaires, et d'autres hauts dignitaires dans une cérémonie appelée "la sortie de la cour impériale" (朝贺, cháohè). Cette cérémonie marquait le début officiel du printemps et était considérée comme un événement majeur de l'année.

 

Voici quelques détails supplémentaires sur cette cérémonie :

La sortie de la cour impériale : L'empereur sortait personnellement du palais impérial pour se rendre dans un parc ou un jardin spécialement aménagé pour la cérémonie. Il était accompagné des trois princes, qui étaient les héritiers désignés, ainsi que de neuf hauts fonctionnaires de la cour. La procession était somptueuse et solennelle. 


Les rituels et les prières : Une fois arrivés dans le parc, l'empereur et les dignitaires participaient à des rituels et des prières pour honorer les ancêtres, les divinités et les esprits protecteurs. Des offrandes étaient faites et des incantations récitées pour demander la bénédiction et la protection pour l'année à venir.


Les activités culturelles : Outre les rituels, la cérémonie comprenait également des activités culturelles et récréatives. Des danses, des chants, des jeux et des spectacles étaient organisés pour divertir l'empereur et les dignitaires. C'était aussi une occasion pour les artistes de présenter leurs talents devant la cour impériale.

La sortie de la cour impériale était un événement hautement symbolique qui reflétait le pouvoir et la grandeur de l'empereur, ainsi que la stabilité de l'empire. C'était également une opportunité pour l'empereur d'interagir avec ses sujets et de marquer le début d'une nouvelle saison de prospérité.

Ce type d'activité a touché la population et en a fait une activité nationale de la Fête du Printemps pour les générations à venir.


#3: Médecine traditionnelle

La médecine traditionnelle chinoise considère le début du printemps comme une période importante pour équilibrer son énergie vitale (Qi) et maintenir sa santé. On dit que manger des aliments frais et verdoyants, faire de l'exercice physique modéré et maintenir une attitude positive sont bénéfiques pour soutenir le corps pendant cette période de transition.


#4:Tradition et Rituel

Dans la tradition chinoise, le début du printemps est également associé à des pratiques et des coutumes spécifiques. Par exemple, les gens peuvent nettoyer leur maison pour éliminer les énergies négatives accumulées pendant l'hiver et préparer l'arrivée de la nouvelle saison.


Offrir des prières

Certains Chinois se rendent dans des temples ou sanctuaires pour formuler des prières et exprimer des vœux pour une année empreinte de prospérité et d'harmonie. Ils perpétuent également le geste de brûler des bâtonnets d'encens, une marque de respect envers leurs ancêtres et les divinités.


Porter des hirondelles en tissu 

Le port d'hirondelles en tissu est une coutume dans certaines régions du Shaanxi. Chaque début du printemps, les gens aimaient porter une hirondelle en soie colorée sur la poitrine. Cette coutume est née sous la dynastie Tang (618-907). L'hirondelle est annonciatrice du printemps et symbole de prospérité et de bonheur. Comme le dit le vieil adage, les hirondelles s'envolent vers le Nord dès la première heure.

Faire voler un cerf-volant

Le printemps s'impose comme la période idéale pour l'envol gracieux des cerfs-volants, une activité empreinte de folklore traditionnel, dont l'histoire s'étend sur plus de 2 000 ans. Dans les temps anciens, dépourvus de ressources médicales avancées, les individus résolvaient leurs maux en inscrivant leurs problèmes de santé sur le papier des cerfs-volants. Lorsque ces derniers prenaient leur envol, une fois dans les cieux, la découpe de la ficelle symbolisait l'émancipation des maladies, matérialisant ainsi une prière pour la santé.

Au fil du temps, les cerfs-volants ont évolué pour devenir un divertissement printanier prisé. Lors de l'équinoxe de printemps, les adeptes inscrivent des bénédictions sur les cerfs-volants, dans l'espoir que les divinités célestes y prêtent attention.

Jeux d'œufs debout

L'équinoxe de printemps voit s'épanouir un jeu répandu à travers le pays : celui de maintenir un œuf en équilibre, une vieille coutume datant de 4 000 ans. Cette tradition, célébrant l'avènement du printemps, suggère que celui qui réussit à stabiliser l'œuf bénéficiera de chance dans les jours à venir.


#5: Savourer certains mets 

Certains aliments sont traditionnellement consommés pendant le début du printemps pour symboliser la prospérité et la bonne fortune.

 Par exemple, les jiaozi (raviolis chinois) sont souvent préparés et partagés en famille pour célébrer cette période. Les jiaozi sont souvent préparés avec des ingrédients qui symbolisent la richesse, comme la viande ou les légumes verts.


Les légumes verts : Les légumes verts, tels que les pousses de bambou, les feuilles de moutarde chinoise, les épinards et les asperges, sont souvent consommés pendant le début du printemps. Ces légumes sont considérés comme frais et nutritifs, symbolisant la vitalité et la croissance de la nature au printemps.


Les fleurs comestibles : Certaines fleurs comestibles sont également appréciées pendant cette période. Par exemple, les fleurs de pêcher, de cerisier et de glycine peuvent être utilisées pour préparer des plats ou être infusées dans du thé. Ces fleurs sont appréciées pour leur beauté et leur parfum délicat, symbolisant l'arrivée du printemps.


Le thé vert : Le thé vert est une boisson couramment consommée en Chine, et il est particulièrement populaire pendant le début du printemps. Le thé vert est considéré comme rafraîchissant et bénéfique pour la santé. Il est souvent dégusté pour célébrer le renouveau de la nature au printemps.


Joyeuse Fête du Printemps à tous !


dans votre espace membre





141 vues

Commentaires

Noté 0 étoile sur 5.
Pas encore de note

Ajouter une note
bottom of page