top of page
Rechercher

" L'Histoire des Marchés en Chine, Le marché de Chenghuangmiao" 🥟🥢


Les marchés alimentaires ont joué un rôle essentiel dans l'ancienne Chine, fournissant aux habitants des denrées essentielles et servant de centres de commerce et d'échanges.


L'Importance Sociale des Marchés

Les marchés alimentaires en Chine ancienne étaient bien plus que de simples lieux de commerce. Ils jouaient un rôle central dans la vie sociale de la société chinoise. Ces marchés étaient des endroits où les gens se rencontraient, échangeaient des nouvelles, et renforçaient les liens communautaires. Ils étaient également des lieux où les traditions culinaires se transmettaient de génération en génération.

Le rôle des marchés alimentaires dans la société chinoise était si crucial qu'ils étaient souvent associés à des temples et à des cérémonies religieuses. Les Chinois croyaient que l'abondance des produits alimentaires était un signe de prospérité, et les temples jouaient un rôle dans la célébration de cette abondance.


Une Richesse Culinaire

Les marchés étaient également le reflet de la richesse et de la diversité de la cuisine chinoise, offrant une variété de produits frais, de viandes, de légumes, de fruits et de condiments.

Les premiers marchés alimentaires remontent à plus de deux mille ans. À cette époque, la Chine était déjà un pays agricole , et les habitants avaient besoin de lieux où échanger et vendre leurs produits. Ces premiers marchés étaient souvent des rassemblements informels de marchands et d'agriculteurs, qui se réunissaient pour échanger des denrées alimentaires telles que le riz, le thé, les légumes et les fruits. Au fil du temps, ces marchés ont évolué pour devenir des centres économiques essentiels dans la société chinoise. Ils ont également joué un rôle crucial dans le développement des techniques de conservation des aliments, car les marchands devaient trouver des moyens de stocker et de préserver leurs produits pour les vendre sur une plus longue période.


Organisation et Hiérarchie

À partir de la dynastie des Zhou (1046-256 av. J.-C.), les marchés ont commencé à être réglementés par le gouvernement central. Des règles et des réglementations ont été mises en place pour garantir la qualité des produits, protéger les consommateurs et réguler les prix. Les gouvernements locaux ont également mis en place des inspections régulières pour s'assurer que les vendeurs respectaient ces règles.

Au sommet de cette hiérarchie se trouvaient les marchés impériaux, qui étaient étroitement contrôlés par le gouvernement. Ces marchés étaient souvent situés dans les grandes villes et servaient de principaux points de distribution pour les produits alimentaires.

Sous les marchés impériaux se trouvaient les marchés régionaux, qui desservaient les zones environnantes. Ces marchés étaient gérés par des marchands locaux et étaient connus pour offrir une grande variété de produits alimentaires, reflétant la diversité des régions de la Chine.

Enfin, au niveau le plus bas de la hiérarchie se trouvaient les marchés locaux, souvent situés dans des villages et des communautés rurales. Ces marchés étaient le cœur de la vie économique pour de nombreuses familles, où les agriculteurs venaient vendre leurs récoltes et acheter des produits dont ils avaient besoin.

Les marchés étaient généralement organisés de manière structurée, avec des zones spécifiques réservées à différents types de produits. Par exemple, il y avait des secteurs dédiés aux légumes, aux fruits, aux viandes, aux poissons et aux produits secs. Chaque zone était tenue par des vendeurs spécialisés dans ce type de produit, assurant ainsi une offre diversifiée et de qualité.

Un marché, Pékin, Chine, début des années 1900
Un marché, Pékin vers 1900

Les marchés étaient également influencés par les saisons et les festivités. Par exemple, lors du Nouvel An chinois, les marchés étaient particulièrement animés, avec une offre abondante de produits spéciaux pour célébrer l'occasion.


L'Importance des Marchés Impériaux

Les marchés impériaux étaient situés dans les grandes villes et jouaient un rôle vital dans la distribution des produits alimentaires à travers l'empire. Leur importance résidait dans plusieurs aspects cruciaux :

1. Contrôle Impérial

Ces marchés étaient étroitement contrôlés par le gouvernement impérial, ce qui garantissait la qualité des produits vendus et le respect des normes de mesure. Cela contribuait à instaurer la confiance parmi les acheteurs et à prévenir les fraudes. Le contrôle impérial permettait également de s'assurer que les marchés n'étaient pas affectés par des perturbations telles que la contrefaçon ou la manipulation des prix.

2. Approvisionnement des Cours Impériales et Lieux de Prestige

Les marchés impériaux occupaient une fonction cruciale en ce qui concerne l'approvisionnement en denrées alimentaires des cours impériales. Ils constituaient la source de divers mets de haute qualité, spécialement destinés à satisfaire les palais des empereurs et de leur entourage.

Ces marchés impériaux avaient également une réputation prestigieuse, car les marchands s'efforçaient constamment de proposer des produits rares et délicieux. Cette quête constante de l'excellence créait un environnement où la qualité était le maître mot, incitant ainsi les acheteurs à débourser des sommes considérables pour des produits d'exception.


Organisation des Marchés Impériaux

Les marchés impériaux étaient organisés de manière hiérarchique, avec une structure claire. Les responsabilités étaient réparties de manière stricte, garantissant ainsi une gestion efficace et ordonnée.

1. Administrateurs Impériaux

Des administrateurs impériaux étaient nommés pour superviser les marchés impériaux. Leur rôle consistait à veiller à ce que les marchands respectent les règles établies et à maintenir l'ordre. Ils avaient le pouvoir d'imposer des sanctions en cas de non-respect des réglementations.

2. Marchands Agréés

Seuls les marchands agréés par le gouvernement avaient le droit de vendre sur les marchés impériaux. Ces marchands étaient soumis à des normes strictes de qualité et de provenance des produits. Ils devaient également respecter les prix fixés par le gouvernement.

3. Contrôle des Mesures

Les mesures étaient réglementées de manière stricte pour éviter toute tromperie. Les produits étaient pesés et mesurés avec des unités standard, garantissant ainsi des transactions équitables.


L'Héritage des Marchés Impériaux

Bien que les marchés impériaux aient disparu avec la fin de la dynastie Qing au début du 20e siècle, leur héritage perdure dans la culture chinoise. Ils ont jeté les bases de la réglementation du commerce et de la qualité des produits, des éléments toujours importants dans le commerce chinois moderne.


Découverte du marché de Chenghuangmiao 城隍庙

- Un carrefour culturel et commercial-

Le marché de Chenghuangmiao incarne parfaitement la richesse de l'histoire et des traditions chinoises au cœur du monde moderne.

Son architecture traditionnelle, ses délices culinaires et son ambiance culturelle en font une destination incontournable .


temple de Chenhuangmiao
temple de Chenhuangmiao

Chenghuangmiao, également connu sous le nom de Temple du Dieu de la Ville, est situé dans la ville de Shanghai. Ses origines remontent à la dynastie Yuan (1271-1368), lorsque le temple taoiste a été construit en l'honneur du dieu protecteur de la ville. Au fil des

siècles, ce temple est devenu un point de convergence pour les marchands locaux et les habitants, donnant naissance à un marché dynamique.


Pendant les dynasties Ming (1368-1644) et Qing (1644-1912), Chenghuangmiao a prospéré en tant que centre commercial majeur. Les marchands, locaux et étrangers, se sont rassemblés ici pour proposer une multitude de produits, allant des denrées alimentaires aux textiles et aux articles artisanaux. Le marché de Chenghuangmiao a joué un rôle essentiel dans l'économie locale, attirant des acheteurs de toutes les classes sociales.


Au cours des dynasties Ming (1368-1644) et Qing (1644-1912), Chenghuangmiao est devenu un centre commercial prospère. Les commerçants locaux et étrangers se sont rassemblés sur les lieux pour vendre une variété de produits, allant des denrées alimentaires aux textiles en passant par les objets d'artisanat. Le marché de Chenghuangmiao a joué un rôle essentiel dans l'économie locale, attirant des acheteurs de toutes les classes sociales.


Au fil des siècles, Chenghuangmiao a connu des transformations et des rénovations, mais son importance en tant que marché traditionnel est restée intacte. Malgré les changements sociaux et économiques, le marché a su préserver son essence culturelle et son atmosphère authentique.


le marché de Chenghuangmiao
Marché Chenghuangmiao

Aujourd'hui, le marché de Chenghuangmiao continue d'être un lieu de rencontre pour les habitants de Shanghai et les visiteurs du monde entier. Les ruelles étroites et les étals colorés offrent une expérience immersive, où l'on peut trouver une multitude de produits, allant des souvenirs traditionnels aux spécialités culinaires locales.


Spécialités culinaires : Chenghuangmiao est réputé pour ses délicieuses spécialités culinaires. Parmi les plats les plus célèbres, on trouve les xiaolongbao, des petits pains vapeur farcis à la viande et au bouillon, et les shengjianbao, des petits pains frits garnis de viande. Ces mets savoureux attirent les gourmets du monde entier et font partie intégrante de l'expérience culinaire de Chenghuangmiao.


xiaolongbao
xiaolongbao

Objets d'artisanat traditionnels : Le marché de Chenghuangmiao regorge d'objets d'artisanat traditionnels qui reflètent l'histoire et la culture chinoises. Parmi les produits les plus populaires, on trouve les lanternes rouges, les éventails en bambou, les sculptures en jade et les peintures traditionnelles. Ces objets sont souvent fabriqués à la main par des artisans locaux et témoignent de l'habileté et de la créativité des artistes de la région.


Rôle culturel : Chenghuangmiao est également un lieu de préservation de la culture traditionnelle chinoise. Le marché abrite toujours des temples historiques, dont le temple Chenghuang, où les gens viennent prier et faire des offrandes. Les rituels et les cérémonies qui se déroulent au temple font partie intégrante de la culture et de la spiritualité chinoises.

Les commerçants et les acheteurs visitent souvent le temple pour prier et obtenir des bénédictions avant de se lancer dans leurs activités commerciales.


Le marché et la littérature : Chenghuangmiao a également inspiré de nombreux écrivains et poètes au fil des siècles.

Des œuvres littéraires et des poèmes ont été écrits pour décrire la beauté du marché, l'animation des lieux et l'atmosphère unique qui y règne. Ces écrits témoignent de l'importance culturelle et artistique de Chenghuangmiao dans la société chinoise.

Lu Xun (鲁迅) - Œuvre : 《狂人日记》(Kuángrén Rìjì) - "Journal d'un fou"

Lu Xun, l'un des écrivains les plus influents de la littérature chinoise du XXe siècle, a écrit "Journal d'un fou", qui présente une critique satirique de la société chinoise de l'époque. Bien que l'œuvre ne soit pas directement centrée sur Chenghuangmiao, elle mentionne le marché comme un lieu de rencontre pour les personnages du récit.

Shen Congwen (沈从文) - Œuvre : 《边城》(Biānchéng) - "Frontier City"

Shen Congwen est un écrivain renommé connu pour ses descriptions détaillées de la vie rurale en Chine. Dans son roman "Frontier City", il évoque Chenghuangmiao comme un endroit animé où les personnages principaux se rendent pour faire des achats et découvrir l'effervescence du marché.


Architecture traditionnelle : Le marché de Chenghuangmiao est célèbre pour son architecture traditionnelle chinoise bien préservée. Les bâtiments sont construits dans le style architectural typique des dynasties Ming et Qing, avec des toits courbés ornés de tuiles colorées, des poutres sculptées et des colonnes en bois. Les détails architecturaux complexes et les motifs traditionnels chinois confèrent au marché une atmosphère pittoresque et historique.


Les ruelles étroites : Les allées du marché de Chenghuangmiao sont souvent étroites et sinueuses, créant un labyrinthe fascinant à explorer. Ces ruelles étroites ajoutent au charme du marché en donnant aux visiteurs l'impression de se perdre dans un dédale de boutiques et de stands. Les visiteurs peuvent déambuler à travers ces ruelles, découvrir des trésors cachés et ressentir l'authenticité de l'expérience du marché.


Les arcades et les cours intérieures : Certaines parties du marché de Chenghuangmiao sont couvertes d'arcades qui offrent une protection contre le soleil et les intempéries. Ces arcades donnent une atmosphère intime et invitante aux visiteurs. En outre, il existe également de charmantes cours intérieures où les gens peuvent se reposer, se détendre et savourer une tasse de thé tout en observant l'agitation du marché.


Les enseignes traditionnelles : Une caractéristique distinctive du marché de Chenghuangmiao est la présence d'enseignes traditionnelles suspendues devant les boutiques. Ces enseignes sont souvent ornées de caractères chinois calligraphiés à la main, indiquant le nom et la spécialité du commerce. Les enseignes traditionnelles donnent au marché une ambiance authentique et permettent aux visiteurs de repérer facilement les différents types de produits disponibles.

Le marché nocturne : Une des particularités de Chenghuangmiao est son marché nocturne animé. Une fois la nuit tombée, les ruelles s'illuminent de lanternes colorées et les étals se remplissent de produits divers. Les visiteurs peuvent déambuler entre les stands, goûter aux spécialités locales et profiter de l'ambiance vibrante et festive du marché nocturne.

Les marchés alimentaires ont joué un rôle central dans la vie quotidienne de l'ancienne Chine, fournissant aux gens des produits frais, des rencontres sociales et une vitrine de la richesse culinaire chinoise. Leur organisation structurée et leur évolution au fil du temps témoignent de l'importance culturelle et économique de ces marchés. Aujourd'hui encore, les marchés traditionnels chinois continuent de prospérer, offrant aux visiteurs une expérience authentique et immersive de la culture alimentaire chinoise.

N'hésitez pas à partager ce post et

à découvrir la toute nouvelle section intitulée

"Traditions Chinoises : Arts de Vivre"

sur mediachine.com




45 vues
bottom of page